logo ECG

Bloc atrio-ventriculaire 2nd degré

Définition

Un bloc atrio-ventriculaire du 2nd degré (BAV II) est une absence de propagation de certains influx du nœud sinusal à travers le nœud atrio-ventriculaire. Le rythme reste tout de même sinusal, puisque les ventricules ne se contractent pas de façon autonome.

Diagnostic ECG

Le BAV II présente certaines ondes P suivies de complexes QRS (dites conduites), et d'autres pas (dites bloquées). Les ondes P bloquées sont suivies d'une ligne isoélectrique interrompue par l'onde P suivante. Les ondes P et les complexes QRS sont de forme normale (en l'absence d'anomalie de la conduction). On distingue deux types de BAV II:

Dans le BAV II avancé ou de haut grade, les ondes P bloquées sont plus nombreuses que les ondes P conduites. Si la pause est longue (une onde P conduite pour plus de 3 bloquées), on peut voir apparaître des phénomènes d'échappement jonctionnel ou ventriculaire. bav2
ECG d'un pékinois, âgé de 7 ans, montrant une arythmie sinusale respiratoire et un bloc atrio-ventriculaire du 2nd degré: la 6ème onde P n'est pas suivie d'un complexe QRS (onde bloquée), les ondes P et les complexes QRS sont de forme normale. Ce type d'anomalie est physiologique chez les brachycéphales (50 mm/sec et 10 mm/mV).

Signification

L'intoxication digitalique est la cause pathologique la plus fréquente de ce bloc. Le BAV II apparaît aussi lors d'hypervagotonisme, d'hyperkaliémie, d'intoxination (pyomètre), de présence de granulomes parasitaires situés en région du nœud atrio-ventriculaire, de dirofilariose, de fibrose chez le vieux chien, d'épanchements péricardiques, de dégénérescence du faisceau de His (Carlin) et lors d'usage de certains médicaments (quinidine, xylazine).

Observations cliniques

Les BAV II sont généralement asymptomatiques au repos. En revanche, les blocs de haut grade peuvent se traduire par une intolérance à l'effort, pouvant aller jusqu'à la syncope.
A l'auscultation cardiaque, on note la présence d'une arythmie qu'il est difficile de différencier des autres blocs et des pauses sinusales. Si on est très attentif, on peut entendre le bruit faible de la contraction atriale (quatrième bruit, B4) associé à la dépolarisation de l'oreillette.

Attitude thérapeutique

En cas d'intoxication digitalique, le traitement doit être immédiatement stoppé.

Les BAV II non avancés et asymptomatiques ne nécessitent pas de traitement, hormis celui de la cause.
En cas de BAV II avancé, un traitement étiologique doit être mis en place. Si aucune origine n'est identifiée, il est possible, en l'absence d'insuffisance cardiaque congestive associée, de mettre en place une corticothérapie. Le plus souvent, la pose d’un pacemaker constituera le seul traitement envisageable.

Retour à la liste des troubles du rythme
Retour à la
page d'accueil
N'hésitez pas à me contacter