Anesthésie et analgésie des oiseaux et des reptiles  
Hospitalisation
Serpents
Conditions d’hospitalisation
En général, pour les serpents et les lézards, les espèces diurnes requièrent une température de 27 à 35°C avec une zone chaude à 49 à 54.5°C, et les espèces nocturnes une température de 21 à 27°C et un point chaud à 32 à 35 °C (MADER, 2006). 
Le point chaud peut être assuré à l’aide d’une lampe chauffante.  

 

Lieu de vie

Température moyenne du terrarium   (Jour/Nuit)(°C)

Hygrométrie (%)

Python royal

(Python regius)

Terrestre

Semi-arboricole

26-32/22-25

80

Boa constricteur

(Boa constrictor)

Terrestre

Semi-arboricole

26-32/20-24

50-70

Serpent des blés

(Elaphe guttata)

Semi-arboricole

22-27/18-20

60

Tableau du mode et des conditions de vie optimales

de quelques espèces de serpents

(RISI, 2004; VARGA et al., 2012)

 

Alimentation
Toutes les espèces de serpents sont carnivores.
Les serpents anorexiques peuvent être gavés avec des proies enduites de blanc d’œuf.
Celle-ci est poussée jusqu’à l’estomac par taxis externe, et ce gavage est réalisé tous les 10 jours.
On peut également réaliser un gavage par sondage œsophagien, la sonde étant enfoncée d’une longueur d’un quart à un tiers de la distance nez-cloaque (RISI, 2004). 
BIBLIOGRAPHIE
MADER, D. R., (2006). Reptile medicine and surgery. 2nd edition. St Louis : Saunders Elsevier, 1242p. 

RISI, E., (2004). N. A. C. l’hospitalisation des reptiles. Nouv. Prat. vét. canine féline, Volume 19, 72‑74.  

VARGA, M., LUMBIS, R., GOTT, L., (2012). BSAVA Manual of exotic pet and wildlife nursing. Gloucester : BSAVA, 304p. 
Le site "Anesthésie et Analgésie des oiseaux et des reptiles" a été réalisé dans le cadre d'une thèse vétérinaire soutenue par C.Noirot.  
Il est donc protégé par la législation en vigueur au terme de la loi du 11 mars 1957 :
"toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droits ou ayant cause est illicite" 
@CharlotteNoirot 2016