Maiky

Échocardiographie

         
Question: Quelle anomalie peut-on mettre en évidence ou suspecter sur ces 3 premières images échocardiographiques
         
  Une hypertrophie concentrique du ventricule gauche   Une hypertrophie excentrique du ventricule gauche  
         
  Une dilatation de l'atrium gauche   Une dilatation du tronc et des artères pulmonaires  
         

 

Schéma5 Schéma[1]

Discrète dilatation du tronc et de l'artère pulmonaire droite

 

Echo1

Schéma1[1]

 

Une communication interventriculaire peut évoluer dans le sens d’une surcharge volumique. Dans ce cas le cœur adopte un mécanisme compensateur suite à un étirement chronique des fibres du myocarde. Par allongement des cardiomyocytes une hypertrophie excentrique se met en place. Une hypertrophie excentrique est mise en évidence à l’échocardiographie par augmentation du diamètre du ventricule.

La fraction de raccourcissement évalue l’écart entre les deux diamètres diastolique et systolique du ventricule gauche. Cet indice permet donc d’apprécier de façon simple la fonction ventriculaire gauche.

FR

 

Echo4

Remarque : Dd ↔ DIVGd ; Ds ↔ DIVGs

La fraction de raccourcissement est un indice moins variable et donc plus reproductible que les valeurs absolues mesurées au mode temps-mouvement (diamètres), ceux-ci étant notamment plus dépendant de la fréquence cardiaque.

Les diamètres du ventricule gauche en diastole et en systole sont dans les limites des valeurs usuelles  (Pour un chien de 4kg, les valeurs usuelles sont : DIVGd (mm)= [23 – 33] ; DIVGs (mm) = [12 – 22])

Lors de dilatation cavitaire ou hypertrophie excentrique, la fraction de raccourcissement est normale à augmentée

Dans notre cas, la fraction de raccourcissement (dont l’intervalle des valeurs usuelles toutes races confondues est [29% – 45%] est calculée à 43,2%.

On ne met donc pas en évidence de signes de dilatation ventriculaire gauche ou d’hypertrophie.

 

Echo

Schéma

[1]

Le calcul du rapport Atrium Gauche  (ou Left Atrium (LA) sur ces images) / Aorte (Ao)  traduit soit une dilatation atriale gauche, soit une chute du débit cardiaque, voire les deux.
Dans notre cas, le rapport LA / Ao = 0,92 ; il est donc compris dans l’intervalles des valeurs usuelles [0,8 – 1,13].

 

Sources:

[1]: CHETBOUL V. L'échocardiographie bidimentionelle (BD) et temps-mouvement (TM) In: DROUARD-HAELEWYN Ch. Les indispensables de l’animal de compagnie, cardiologie, P.M.C.A.C., Paris, p. 131 - 150

 

Suite